Démographie (International et local)

La population mondiale dépasse les 7 milliards d’individus et atteindra, selon l’ONU, 9 milliards à l’horizon 2050 aggravant les problématiques d’alimentation et d’épuisement des ressources.

Contexte territorial : pour Nantes Métropole, les projections démographiques prévoient l’accueil de plus de 100.000 habitants d’ici 2030, majoritairement des jeunes actifs, dans un contexte global de vieillissement de la population. A cet horizon, 1 habitant sur 4 aurait plus de 60 ans.

Parce que l’agriculture Nantaise participe à l’équilibre du territoire, et compte-tenu des impacts environnementaux du transport, Nantes Métropole veille à limiter l’étalement urbain, grâce notamment aux Plans Locaux d’Urbanisme (PLU), et en accompagnant les agriculteurs dans le développement et la viabilité économique de leurs exploitations.

Comment agir : sensibiliser les salariés à une alimentation saine, équilibrée et locale ; privilégier les implantations dans le périmètre urbain (friches industrielles, etc.)


Mobilité urbaine

Modérer la circulation automobile constitue à la fois un enjeu de maîtrise des gaz à effets de serre, de santé publique (la mauvaise qualité de l'air est responsable en France de près de 40 000 décès prématurés par an), de fluidité des déplacements urbains et de lutte contre le bruit. Pour autant, il ne s’agit pas de restreindre la mobilité mais de donner plus de place à une mobilité plus douce et plus partagée : transports en commun, covoiturage et autopartage, vélo, marche à pied… Dans un contexte où le prix des carburants, orienté à la hausse, érode le pouvoir d'achat des ménages.

Contexte territorial : le nouveau plan de déplacements urbains 2010-2015, perspectives 2030 s’appuie sur 4 axes stratégiques :

  • Organiser le territoire en courtes distances : renforcer les pôles urbains existants en y implantant des fonctions urbaines diversifiées et favoriser un meilleur équilibre entre habitat, services, emplois, commerces, équipements
  • Favoriser les déplacements de proximité en construisant un espace public de qualité à l’échelle du piéton et du vélo
  • Coordonner et développer les réseaux de déplacements (TC, voirie, itinéraires vélos et piétons) de façon à ce que l’offre de déplacement constitue un ensemble lisible et continu entre les différents réseaux national, régional, départemental et communautaire
  • Inciter au changement de comportement de mobilité et accompagner les nouvelles pratiques de déplacements

Comment agir : élaborer un plan déplacement entreprise (ou interentreprises) ; inciter les salariés à prendre les transports en commun ; permettre la flexibilité horaire pour favoriser le covoiturage et/ou la fluidité de circulation ; développer le télétravail quelques jours par mois/semaine, etc.


Rapprochement du système éducatif / académique et des entreprises

Tisser des liens entre l’éducation et le monde économique répond à un double enjeu :

  • Améliorer l’adéquation des formations initiales et continues aux besoins des acteurs économiques pour améliorer l’employabilité des personnes et notamment des jeunes diplômés
  • Accentuer l’apport de la recherche à des problématiques techniques ou managériales présentes sur le territoire en développant des partenariats qui co-financent la recherche tout en dynamisant l’innovation sur le territoire

Comment agir : accueillir des stagiaires ; participer à travers des témoignages de salariés à des formations ; s’impliquer auprès d’établissements d’enseignement, etc.


L’articulation des temps de vie

Le changement des habitudes de vie (flexibilité du temps de travail, développement du temps de loisirs, etc.) et les évolutions de la société (emploi des femmes, monoparentalité, périurbanisation, l’individualisme, etc.) suscitent une perte de lien social.

Contexte territorial : consciente du changement du rapport à la ville associé à ces tendances, Nantes Métropole souhaite proposer un modèle de développement qui, tout-à-la fois améliore la vie quotidienne des habitants et préserve le « vivre ensemble », comme enjeu de cohésion sociale.

Comment agir : maîtriser le temps de travail ; inciter les salariés à s’impliquer dans la vie culturelle et associative ; favoriser l’articulation entre la vie privée et la vie professionnelle des salariés, etc.