Maintenir dans l'emploi les personnes en situation de handicap

La restructuration d'un service afin de maintenir dans l'emploi une salariée devenue handicapée, via la création d'un second poste affecté à un autre travailleur handicapé.

INTENTION INITIALE

Pourquoi avoir lancé cette action à l'origine ? Quelle était votre intention initiale ? Vos objectifs ?

Maintenir dans l'emploi une salariée devenue handicapée correspond pour nous à une action de solidarité qui répond à nos valeurs mutualistes mais aussi à notre culture du management, basée sur le bien-être de nos salariés. De plus, notre activité d'assistance à la personne nécessite de faire preuve d'empathie et d'écoute, ce que nous cherchons également à reproduire au sein de Ressources Mutuelles Assistance.


MISE EN ŒUVRE

Comment vous y êtes vous pris pour mettre en œuvre cette action ? Quelles étapes ?

  • Modifications organisationnelles et managériales apportées en application des pré-requis du médecin du travail.
  • Réalisation d'un audit pour identifier les tâches compatibles (qui seront réservées à notre employée en situation de handicap, en binome avec une salariée assurant les tâches lus "complexes") ainsi que le rythme de travail approprié (temps plein transformé en un mi-temps).
  • Création d'un autre poste à mi-temps pour un salarié également en situation de handicap après un stage proposé par l’Association pour la Réinsertion des Traumatisés crâniens Atlantique.
  • Mise en place de repères colorés et de procédures écrites plutôt que verbales. En effet, ses difficultés de mémorisation, de concentration et de fatigabilité empêchaient tout retour durable à un poste inadapté à ses capacités physiques et intellectuelles.
  • Création d’un tutorat : la salariée à qui les tâches « complexes » sont dorénavant confiées a également pour mission d’encadrer ces deux salariés en situation de handicap. Son emploi du temps et ses missions ont été aménagés afin d’assurer le maintien dans l’emploi et la réussite de ces deux intégrations. Cela a nécessité un fort investissement de la part de cette tutrice, qui a vu ses missions être complexifiées et diversifiées

MOYENS

Sur quoi vous êtes vous appuyés ? Quels moyens ont été nécessaires (ressources, aide d’un autre acteur, indicateurs, territorial, référentiel, autre)

En plus du tutorat et de l'engagement de la Direction Générale, évoqués précédemment, des partenaires nous ont accompagnés dans le déploiement de cette action :

  • Médecine du travail : conseils et préconisations médicales pour la réintégration de notre salariée, mais également pour le maintien dans l'emploi de nos deux salariés concernés ici, via un suivi périodique
  • AGEFIPH : soutien financier pour le tutorat d'une part et pour le recrutement du nouveau salarié handicapé d'autre part (Aide à l'Insertion Professionnelle)
  • SAMETH : conseils pour le maintien dans l'emploi de ces travailleurs
  • Cap Emploi : conseils en gestion des ressources humaines
  • ARTA : Association pour la Réinsertion des Traumatisés crâniens Atlantique

RÉSULTATS

Et finalement, qu’est-ce que ça a apporté à l’entreprise ? Quels résultats avez-vous obtenus (économiques ou autres) ?

Ces deux salariés ont été confirmés dans leur poste. Ils fournissent un travail de qualité et sont très bien insérés dans l'entreprise. De plus, lors d'un entretien, ils ont souligné leur satisfaction de travailler dans une structure qui leur permette de conserver du lien social, dans un environnement qui leur est adapté sur mesure.
Le Comité d'Entreprise a, quant à lui, exprimé sa satisfaction à l'égard de cette action qui s'inscrit dans une démarche citoyenne et affirme notre volonté en terme de RSE. Cela favorise donc l'instauration d'un bon climat social à RMA et alimente la fierté de nos collaborateurs à travailler dans notre structure. Ils peuvent également se sentir rassurés par une telle démarche, car elle leur fait prendre conscience de l'intérêt porté par la Direction à leur égard, et cela même s'ils devenaient handicapés.
Enfin, cette double action a été récompensée en 2012 par le Prix de la Charte de la Diversité, catégorie PME Pays de la Loire, ainsi que par le Prix Coup de Coeur des Trophées de l'Insertion du Medef 44.


FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS / ÉCUEILS À ÉVITER

Aujourd'hui, si quelqu'un veut appliquer cette pratique dans son entreprise, que lui conseillerez-vous ? À faire ou à éviter...

Tout d'abord, il nous semble primordial de s'entourer de partenaires dont les différents conseils sont précieux à la réussite d'un tel projet.
Aussi, il est tout aussi important de placer les salariés concernés au centre du projet, afin que celui-ci leur soit adapté sur mesure, et dans notre cas, modulé quotidiennement afin de répondre chaque jour à l'évolution des handicaps.
Enfin, la réussite de notre projet s'est appuyée sur une confiance réciproque instaurée entre l'entreprise et les salariés, ainsi qu'une souplesse totale en termes d'horaires et de productivité.

En savoir + sur l'entreprise :


Bonne pratique rapportée par : Escalade Entreprises